Jeunes Sapeurs-Pompiers ville de Genève Menu

Notre histoire

L'idée de créer un corps de pupilles au sein du bataillon date de 1964. Le 7 octobre de cette année, le capitaine H. Marchand soumettait une proposition en ce sens lors du rapport de bataillon, qui reçut le soutien des officiers présents. Après avoir affiné sa proposition, il présentait un projet de statut en novembre 1965 auprès du conseiller administratif M. Billy, qui s'y déclarait peu favorable. En effet celui-ci fut refusé en décembre par le conseil administratif. Mais ceci n'étouffa pas la motivation du capitaine Marchand, bien au contraire ! Il fut procédé à une préinscription qui reçut l'adhésion de 32 jeunes. Il n'en fallait pas plus pour que le capitaine H. Vial contacte à nouveau le conseil administratif, qui revenait alors sur sa décision et autorisait la création d'un corps de Jeunes sapeurs-pompiers. Le capitaine Favre prévoyait alors une assemblée constitutive au mois de décembre 1966, qui fut malheureusement retardée par le peu d'adhésion reçue de la part des autres officiers, volontaires ou professionnels.

Ce n'est que le 28 octobre 1967 que l'association pour la formation de Jeunes Sapeurs-Pompiers vit le jour, avec pour but d'encourager chez les jeunes de 13 à 18 ans l'intérêt pour la fonction de sapeur-pompier, et avec pour président le lieutenant R. Erlacher, chef de la section C du Poste permanent. C'était une première en Suisse ! 22 jeunes débutaient l'année suivante leur formation, avec pour premiers moniteurs les professionnels R. Hartranft et J.-P. Genoud. L'essentiel de l'activité tournait autour des premiers-secours, de la prévention et de la pratique de la gymnastique et de la natation, avec seulement un exercice feu par année.

En 1969 le corps comprenait 35 jeunes. Quatre d'entre eux, ayant atteint leur majorité, entraient au bataillon et concrétisaient alors un des buts premiers de l'association. L'année suivante, les jeunes défilaient dans les rues de Genève lors du 100e anniversaire de la FSSP.

En automne 1971, après 4 ans de bons et loyaux services, R. Erlacher — entretemps passé à l'ICF — confia sa charge de président au lieutenant G. Christin. L'année suivante, une modification de statut rompait avec l'obligation d'être de nationalité suisse pour postuler. Le comité devait en conséquence limiter en 1976 l'effectif à 50 jeunes et le divisait alors en deux groupes. Le premier comprenait les jeunes âgés jusqu'à 15 ans et le second les recueillait jusqu'à leur majorité.

À la fin de l'EF 1974 du SIS, J. Michel devenait le premier JSP à rejoindre les rangs du corps professionnel. Il fut suivi à ce jour par plus d'une vingtaine de recrues.

En 1976 paraissait le premier numéro du « Journal du JSP », rédigé par les jeunes sapeurs P.-A. Singer et G. Valiquer, avec l'aide du président E. Bernard. Sa dernière parution remonte à 1983 avec le numéro 10.

Les JSP recevaient du 22 au 29 juillet 1978 la visite de leurs homologues moscovites. L'année suivante, 10 d'entre eux leur rendaient la pareille accompagnés de 3 officiers.

L'année 2009 a vu une forte modernisation de l'image de l'association. En effet, son logo historique, vieux de plusieurs décennies, a été remplacé par un nouveau. Celui-ci fut imaginé par un JSP du groupe 3 et réalisé par le webmaster de l'association. Ses trois flammes représentent les trois groupes constituant l'association et comportent l'aigle et la clef des armoiries de Genève.

De plus, l'association a pu obtenir la même année un don de la Loterie Romande d'un montant de 75'000.- CHF. Celui-ci a permis l'acquisition :

  • de t-shirts et polos aux nouvelles couleurs de l'association ;
  • de nouveaux casques ;
  • de nouvelles vestes de feu de couleur grenat.

Ainsi depuis plus de quarante ans notre association, pionnière en Suisse, aura-t-elle permis à des dizaines de jeunes de découvrir ce métier passionnant et pour une grande partie d'entre eux de renforcer les effectifs du bataillon.

Source : Bernard Gisiger et Francis Le Comte, Du 4000 au 118, 1990.